Accueil du site > Collections > Récits > Poche > Ma Sologne de Pierre Rat

Un certain nombre de nos livres sont disponibles en numérique sur :

http://www.cyberlibris.com
https://dawsonera.com

Éditions GRANDVAUX
18410 BRINON-SUR-SAULDRE
Tél. : +33(2) 48 58 55 58
editionsgrandvaux hotmail.com
Mail : cliquez-ici

Comment acheter nos livres

Dans toutes les bonnes librairies

diffusion/distribution Humensis

pour les libraires :

libraires editions-belin.fr

Ma Sologne de Pierre Rat

mardi 28 avril 2009

ISBN : NC
Code Belin : NC
Format : NC
Nombre de pages : NC
Prix : NC
Autres infos :
Date de publication :

Au pays de Raboliot
Un magnifique témoignage sur la Sologne de la première moitiè du 20éme siècle à travers la jeunesse de Pierre Rat à Brinon-sur-Sauldre.
" Ce ne sont pas que des souvenirs qu’il nous offre, mais aussi un témoignage précis, savant, enrichi de tout le savoir qui, au fil des ans, a nourri sa longue expérience, une sorte de portrait sensible et profond de ce pays qu’il redécouvre à la lumière de l’enfant qu’il a été et de l’homme qu’il est devenu. " extrait de la préface de Sylvie Genevoix

Il est rare d’avoir un témoignage sur une région de France qui associe la mémoire et la connaissance, l’émotion et la raison. Avec Pierre Rat, les souvenirs d’enfance dépassent l’anecdote pour nous faire vivre de l’intérieur ce monde rural solognot si particulier.

" Des plages de sable gris dans les déchirures de la lande, violette de bruyères. Des bouleaux aux troncs blancs, au feuillage léger, qui s’y aventurent... Une petite route, aujourd’hui ruban bleu d’asphalte, se faufilant entre deux rives de hautes fougères, sous l’abri d’une voûte de feuillage. Des villages aux maisons de briques rouges, couvertes de petites tuiles brunes ou d’ardoises bleues.
Un étang entrevu soudain derrière le rideau d’arbres ...
C’est la Sologne !
La fine flèche d’ardoise du clocher, veillant sur « le bourg » du haut de son talus.
« La rivière » aux longues chevelures ondulantes des myriophylles. Le pont et ses trois arches de brique.
« Le canal » où, des dimanches de beau temps, avec mon grand-père, je pêchais des perches d’Amérique ou de voraces poissons-chats aux épines venimeuses.
« L’train d’trois heures » et l’autorail du soir.
Les cailloux de silex blonds de « la ballastière »...
C’est « ma » Sologne !

C’est d’elle que j’aimerais parler. La Sologne où, enfant, dans les lendemains en deuil de « la Grande Guerre », j’ai pris conscience que j’existais et qu’il y avait le monde.
La Sologne que j’ai vu changer. Mon regard lui aussi a changé quand les études, le métier, m’en ont éloigné, quand la Bourgogne m’a adopté, quand enfants et petits-enfants ont grandi, élargissant le polygone familial au-delà même de nos frontières.

« Ma Sologne » remonte plus loin encore, au-delà de la Guerre 14-18, tellement mon grand-père m’a imprégné de ses souvenirs, de ses réflexions sur son temps (1862-1953), de ses recherches dans les vieux papiers de sa commune, de sa paroisse. Et aussi quand, devenu géologue, avec l’expérience d’autres régions de France, d’Espagne beaucoup, d’Afrique aussi, et d’autres lieux du monde... c’est avec un autre regard que j’ai lu et aimé ce pays.
Ma Sologne n’est pas celle des grands. C’est « le bourg » où j’ai été ancré, « la campagne » autour, la rivière avec ses cailloux sur qui l’eau rebondissait, le gué où l’on pouvait passer à la trousse-culotte, le sable jaune de la ballastière assez collant pour faire des pâtés, le long chuintement du vent dans « la sapinière », les petits derrières blancs des lapins détalant à notre approche dans les bruyères...
C’est de cette Sologne que j’aimerais vous parler.

Ce livre est intégralement consultable sur ce site :
http://www.bibliovox.com/BookDetail...

Voir en ligne : Bibliovox

P.-S.

Voir un interview de Pierre Rat sur ce site : http://www.orleanstv.fr/video.php?id=548

Auteur :
Préface :
Presse :
Extraits :

Portfolio